Landjäger.ch

Aide Suisse aux Montagnards - L'argent manque pour un plus grand bistrot d'alpage

Le bistrot d'alpage de cet alpage reculé de Basse-Engadine est très apprécié des randonneurs et des alpinistes, mais il atteint régulièrement ses limites de capacité. Aujourd'hui, la rénovation de l'installation de traite obsolète libère de la place dans l'étable. La petite économie pourrait enfin être un peu agrandie et modernisée. Mais la corporation d'alpage ne peut pas financer entièrement ce projet judicieux, malgré une grande contribution personnelle. Avec l'aide de l'Aide Suisse aux Montagnards, Landjäger.ch soutient le projet.

Aide Suisse aux Montagnards

 

Ce bel alpage est situé tout au fond d'une vallée latérale de la Basse-Engadine. Il est géré par une corporation et exploité en été par des vaches laitières. Le lait est transformé sur place en fromage d'alpage épicé et en beurre d'alpage, et le petit-lait est donné aux cochons d'alpage. L'exploitation se trouve sur un itinéraire de randonnée très fréquenté. C'est pourquoi un petit bistrot a été aménagé il y a quelques années, proposant des produits d'alpage et des boissons. Quatre personnes s'occupent des animaux et du petit commerce pendant la saison d'alpage. Le travail est rude, car il n'y a qu'une vieille installation de traite au seau, qui ne correspond plus aux normes d'hygiène actuelles. La corporation d'alpage veut remplacer cette installation obsolète par une salle de traite, afin de pouvoir traire à l'avenir de manière plus respectueuse des animaux, plus efficace et plus hygiénique. La nouvelle salle de traite libère de la place dans l'étable. Cet espace sera utilisé pour agrandir le bâtiment d'alpage, car celui-ci atteint régulièrement ses limites de capacité. Pour des raisons de synergie, les deux projets doivent être réalisés ensemble. Alors que des fonds sont disponibles pour la salle de traite grâce à des subventions, les alpagistes ne peuvent pas financer entièrement l'extension judicieuse de l'annexe.